top of page

Comment soutenir les médias de l'audiovisuel public ? Mes interventions en Commission

La Commission des affaires culturelles et de l'éducation s'est réunie le 12 octobre 2022 pour entendre Sybile Veil, présidente directrice-générale de Radio France et Marie-Christine Saragosse, présidente-directrice générale de France Médias Monde.



"Merci Madame la Présidente,


Madame la Présidente-Directrice générale,


Merci pour ces premiers éléments très clairs sur Radio France, un service public d’une grande qualité et utilité qu’il est précieux de préserver !


Je ne reviendrais pas sur notre opposition à la suppression de la redevance et à notre contre-proposition de créer une contribution universelle et progressive.


Alors que nous sommes en train de débattre sur le projet de loi de finances pour 2023, j’ai étudié les montants du programme Radio France qui sont pour cette année en hausse de 5,9%. Une augmentation contenue en comparaison notamment de Arte et de France Media Monde qui bénéficient d’une hausse de 9%.


1-Ma première question concerne ainsi ce montant : vous parait-il suffisant pour l’année 2023 ?


2-Aussi, en matière d’emploi, nous remarquons que le plafond augmente cette année avec 34 ETP supplémentaires, même s’il ne palie pas la suppression de 123 ETP l’an passé. Quel est votre sentiment sur cette hausse ? Est-elle suffisante pour le fonctionnement de Radio France après la forte baisse de l’an dernier ?


3- Enfin, je souhaiterais vous interroger sur deux indicateurs du programme qui ont baissé en 2022 et pour lesquels aucune réévaluation n’est prévue pour 2023 :


>il s’agit de l'index Égalité Femme/Homme qui perd 5 points par rapport à 2021 sans ambition de hausse d'ici 2025,


> et de la part de nouveautés et de titres francophones parmi les titres diffusés sur France Inter, France Bleu et le Mouv', en baisse également.


Pourriez-vous nous expliquer ces mouvements ?


Je vous remercie"




"Merci Madame la Présidente,


Madame la Présidente-Directrice générale,


Je vous remercie, au nom du groupe socialistes et apparentés, pour votre exposé très complet sur la situation de France Média Monde :


Nous réaffirmons notre opposition à la suppression de la redevance dont vous avez bien décrit les conséquences néfastes pour votre avenir et votre développement. Nous continuons de porter notre proposition de créer une contribution universelle et progressive.


France Média Monde est un groupe moderne et ambitieux à l’image de la « charte pour un journalisme à la hauteur de l’urgence écologique » que vous avez signé il y a quelques semaines aux côtés de plusieurs autres rédactions.


Cette charte porte 13 objectifs pour intégrer l’enjeu de la crise climatique à votre façon de travailler et de traiter l’information.


Parmi les objectifs affichés, il est par exemple proposé de traiter le climat, le vivant et la justice sociale de manière transversale ; de s’interroger sur le lexique et les images utilisées ; de consolider l’indépendance des rédactions ou encore, de pratiquer un journalisme bas carbone.


Des objectifs responsables que je salue à l’heure où, tous ceux qui le peuvent, doivent agir face à l’urgence climatique.


Votre rôle, en tant que media, est essentiel pour informer et sensibiliser sur la crise climatique et le déclin rapide de la biodiversité. Cette charte est exemplaire.


Quelques semaines après l’adoption de cette charte, mes questions sont les suivantes :


Quels freins rencontrez-vous pour l’appliquer ?


De quels outils auriez-vous besoin pour aider les rédactions à tenir leurs engagements ?


Je vous remercie"

Kommentare


bottom of page