top of page

Donnons-nous les moyens de protéger nos forêts !



Dans le cadre du projet de loi de finances (PLF), les députés du groupe socialiste se sont mobilisés pour la foret publique et l'Office National des Forêts.


A cette occasion, notre groupe a notamment fait adopter un amendement dans le cadre de l’examen pour avis du PLF en commission développement durable. Il s’agit de mobiliser 115 500 000 € supplémentaires pour l’ONF dans l’objectif de (re)créer 2 000 postes. En effet, le changement climatique, les risques croissants de feux et les difficultés sanitaires pesant sur les

forêts françaises requièrent une gestion forestière de qualité dans les forêts publiques. Pour que

celle-ci puisse perdurer, l’ONF doit être doté d’effectifs suffisants.


Pourtant, 38% des effectifs de l’ONF ont été supprimés au cours des 20 dernières années. Il en

résulte que les surfaces à gérer par chaque agent ont fortement augmenté, ce qui a pour conséquence une diminution de la qualité de la gestion forestière publique, des missions de surveillance de départs de feux et de suivi sanitaire des peuplements. Les conséquences pour les forêts publiques sont lourdes. Le surplus de budget que nous proposons devra donc servir au recrutement de fonctionnaires assermentés et d’ouvriers forestiers.


Les députés PS soutiendront également cette proposition législative pour l' examen en séance publique.


Par ailleurs, je me suis associé à la Tribune de Canopée pour un vrai débat sur la forêt dans la loi de finances.


Comments


bottom of page