top of page

Crise du logement en zones touristiques, le combat continue !

Dernière mise à jour : 14 nov. 2022

À la suite de mes interventions lors des questions au Gouvernement et sur le projet de loi de finances à l’Assemblée nationale, j'ai de nouveau défendu plusieurs amendements pour limiter le développement des logements touristiques face é la pénurie d’habitations sur notre territoire, lors du projet de loi de finances rectificative.


La majorité présidentielle a une nouvelle fois rejeté mes propositions visant à modifier la législation qui prévoit aujourd’hui des abattements fiscaux très avantageux, allant jusqu’à 71%, pour les propriétaires de logements meublés de tourisme.


« Le Gouvernement ne souhaite manifestement pas revenir sur des avantages fiscaux mis en place dans les années 70 et qui n’ont plus lieu d’être aujourd’hui. J’ai déposé trois amendements très raisonnables pour diminuer le nombre de personnes bénéficiaires de ces avantages, ou ne les supprimer qu’en zones tendues ou pour toute nouvelle entreprise de meublés de tourisme, à chaque fois, le Gouvernement n’a pas souhaité soutenir ma démarche, pourtant elle est urgente et nécessaire pour permettre aux habitants de trouver des habitations et diminuer la spéculation foncière. Je ne comprends pas l’inertie totale de la majorité sur ce sujet brulant. »

Par ailleurs, j'ai également défendu, toujours sans succès, deux amendements pour donner davantage de pouvoir aux maires sur la fiscalité.



Communiqué de presse
.pdf
Download PDF • 284KB





Comments


bottom of page