top of page

Non à la proposition du RN d'un uniforme à l'école !

Cette ppl « vise à abolir les distinctions sociales et culturelles » : nous sommes contre.


Nous défendons le respect des différences culturelles de chacun, pas leur abolition

Quand vous écrivez, Monsieur le rapporteur, dans votre exposé des motifs « L’École ne connaît que des élèves, sans que soient prises en compte ni considérées leur origine sociale ou culturelle », nous ne partageons pas cette vision de l’école.


Selon nous, l'école accueille des individus de provenances sociales et culturelles diverses ; elle constitue, à ce titre, un lieu privilégié pour apprendre à respecter l'autre dans sa différence, à accueillir la pluralité, à maintenir des rapports égalitaires et à rejeter toute forme d'exclusion.


Il ne s’agit donc en rien de gommer les distinctions, mais, au contraire, de prendre en compte les divers comportements, croyances, coutumes, pratiques et langues, ainsi que les différences d’ordre physique qui existent entre des individus et des groupes culturels afin de favoriser la compréhension et le respect mutuels, l’acceptation et l’inclusion sociale.


Notre combat à nous est la lutte contre les discriminations, pas contre les « tenues islamiques »


Nous ne nous faisons aucune illusion votre réel objectif et votre exposé des motifs est clair là-dessus. ( pour ton info : « Enfin, les tentatives répétées d’imposer dans les établissements publics des tenues à caractère religieux ou ethnique seront rendues vaines par l’adoption d’une tenue uniforme pour tous les élèves. ».)


Notre objectif à nous, est la lutte contre les discriminations sociales, qui se reproduisent parfois dans les classes et les cours de récrée : en effet, la tenue vestimentaire, tout comme le matériel scolaire, les lunettes, etc. sont autant de signes de distinctions sociales qui peuvent être facteurs de discrimination ou de harcèlement… C’est pourquoi, à chaque rentrée, nous demandons la réévaluation des bourses scolaires en soutien aux familles précaires, et qu’à cette rentrée 2022, nous proposions la gratuité des fournitures scolaires etc.


Votre ppl propose un uniforme aux couleurs de l’établissement et à la charge des familles : nous sommes contre.


Ce modèle des écoles privées et américaines ne correspond pas à celui de notre école républicaine française

Dans un objectif d’égalité, cette dernière assure un enseignement (et des conditions d’enseignement) général identique sur l’ensemble du territoire. Une tenue différente par établissement irait à l’encontre de ces principes.

De plus, nous déplorons la dynamique compétitive engendrée par ces blasons scolaires et l’accroissement des inégalités entre établissements que cela induit.


Enfin, parce que la ppl ne prévoit pas de coût engendré pour l’Etat, nous comprenons que la charge de l'uniforme reviendrait aux familles. Cela créerait un coût non négligeable pour les familles, comme c’est souvent le cas dans les écoles où l’uniforme existe (plusieurs centaines d’euros), et inacceptable vu la crise du pouvoir d’achat actuelle. Cela ne réglerait donc en rien les inégalités sociales, au contraire.


Pour conclure : en pleine énergétique où l’école est considérée, une nouvelle fois, comme une variable d’ajustement, face à la perte d’attractivité de la profession enseignante, au manque criant de personnels scolaires, à la perte de confiance de la communauté éducative, en pleine crise du pouvoir d’achat pour les familles, ce débat ne nous semble pas prioritaire et nous préférons travailler à une véritable refondation du service public de l'éducation.



Kommentare


bottom of page