top of page

Pelote basque : les subventions ne sont pas là !

J’ai écrit, il y a quelques jours, à Madame Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports au sujet de la situation des sportifs de pelote basque.


Ce sport, populaire sur notre territoire, a été mis à l’honneur lors des récents Championnats du monde qui se sont tenus à Biarritz le mois dernier. Trente nationalités y étaient représentées. La France y a réalisé une belle performance en se classant deuxième au classement général avec 14 podiums.


La pelote basque, reconnue comme sport de haut niveau, connaît un développement depuis plusieurs années : féminisation, nouvelle discipline : le frontball. Ce sport séduit chaque jour de plus en plus de personnes. Ainsi, le nombre de licenciés sur notre département est très important.


J’ai alors demandé au Gouvernement d’accorder aux sportives et sportifs une aide les récompensant pour leur effort et leurs remarquables résultats aux précédents mondiaux et reconnaissant ainsi leur statut de « sportifs de haut niveau » dans chaque discipline.


Valorisons la pelote basque et les sportives et sportifs qui la font vivre !

Comments


bottom of page