top of page

Premières propositions du groupe de travail transpartisan sur les déserts médicaux

À l’initiative du député socialiste, Guillaume Garot, le groupe de travail transpartisan mis en place sur les déserts médicaux à l’Assemblée nationale, a présenté aujourd’hui plusieurs propositions pour une meilleure organisation de l’offre de soin sur le territoire en perspective de l’Examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS).


Ce groupe de travail s’est réuni à plusieurs reprises depuis la rentrée parlementaire pour auditionner différents acteurs et évoquer les problématiques rencontrées en circonscription.


Ce groupe est, comme j'ai pu le dire, « un formidable exercice de réflexion entre députés de différentes sensibilités politiques pour trouver des solutions concrètes et rapides face à l’urgence de la situation de l’offre de soin dans nos circonscriptions. Ces amendements sont le fruit d’un travail d’auditions minutieux et de nos remontées de terrains. J’espère que le Gouvernement y sera sensible car on ne peut plus se permettre d’attendre, il faut apporter des réponses fortes dès maintenant. »


Effectivement, ce groupe de travail s’est réuni à plusieurs reprises depuis la rentrée parlementaire pour auditionner différents acteurs et évoquer les problématiques rencontrées en circonscription.


Parmi nos propositions : permettre aux Agences régionales de Santé d’autoriser l’installation des médecins en zone sur-dotée uniquement si leur installation fait suite à la cessation d’activité d’un praticien ; mettre en place un conventionnement sélectif ; expérimenter l'obligation de permanence des soins en ville ; faciliter l’exercice des médecins de nationalité étrangère hors UE («PADHUE ») ; ou encore flécher la 4ème année de stage en médecine générale vers les déserts médicaux en prévoyant un vrai statut digne pour les médecins concernés.


L’examen de ces amendements dépendra du recours au 49.3 par le Gouvernement sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS).


Conférence de presse du 19 octobre 2022



Comments


bottom of page