top of page

Urgence aux urgences d'Oloron !

Dernière mise à jour : 23 sept. 2022


Rassemblement aux abords de l'hôpital d'Oloron

Le 12 juillet dernier, constatant les grandes difficultés des services d'urgences, nous avions, avec mes collègues socialistes, proposé 10 mesures pour que toutes les Françaises et tous les Français puissent continuer à se soigner cet été. Touché dans les Pyrénées-Atlantiques par la situation de l’hôpital d’Oloron, j'ai souhaité agir pour sauver nos urgences.


Il y a un mois, à la suite de l’annonce de nouvelles fermetures du service d'urgences Oloronais, j’adressais une question écrite au ministre de la santé, François Braun, sur les milliers d’habitants et de vacanciers mis en danger par ces fermetures. En effet, l’hôpital d’Oloron sert tout au long de l’année une population d’environ 70 000 personnes résidant parfois dans des communes extrêmement isolées et, en cette saison estivale, de nombreux touristes venus découvrir nos territoires et s’adonnant parfois à des activités à risque comme la randonnée, l’escalade ou les sports en eaux vives. Aux urgences du quotidien, s’ajoutent celles des vacances. Face au fonctionnement dégradé des urgences et aux fermetures répétées, les autres acteurs de la santé avec, en premier lieu, les pompiers et les médecins généralistes, déjà peu nombreux, se retrouvent débordés. La mise en place, le 30 juillet, d’une équipe paramédicale de médecine d’urgence n’est pas suffisante pour assurer une bonne prise en charge des patients et ne constitue qu’une solution de court terme. Nos territoires ruraux ont besoin et méritent des mesures concrètes et durables.


Je travaille avec les élus locaux, les acteurs du centre hospitalier et de la santé de notre territoire, les associations et mes collègues parlementaires du groupe de travail sur les déserts médicaux pour que cette situation intenable, pour les personnels soignants comme pour la population, cesse enfin. C’est en ce sens que, le 8 septembre 2022, nous avons, avec 54 élus locaux du Haut-Béarn et de la vallée d’Ossau, une nouvelle fois interpellé le ministre sur la situation de l’hôpital d’Oloron et, notamment, de son service des urgences et lui avons demandé un rendez-vous rapide.


Notre hôpital et nos soignants sont épuisés par la crise sanitaire et le manque de moyens. Agissons pour préserver notre système de santé sur tout le territoire français.



Rencontre avec Angélique Lebrun, déléguée syndicale de l’hôpital d’Oloron le 11 juillet 2022

Comments


bottom of page