top of page

Quels enjeux pour France Télévisions ? Mon intervention en commission

Dernière mise à jour : 28 oct. 2022

Hier, la Commission des affaires culturelles et de l'éducation s'est réunie à l'occasion de l'audition de Mme Delphine Ernotte-Cunci, présidente directrice-générale de France Télévisions.


Voici les questions que je lui ai adressées :


"Madame la Présidente-directrice générale,


Aujourd’hui, dans un contexte de multiplication des fausses informations, des propos haineux, et des atteintes à la liberté de la presse, il est plus que jamais indispensable de préserver notre audiovisuel public, et notamment son financement et son indépendance.


Aujourd’hui, pourtant, ces deux piliers, étroitement liés, se trouvent fragilisés. Pour France TV, la période est particulièrement difficile notamment au regard des nouvelles charges qui pèsent sur le groupe : taxe sur les salaires, hausse des prix de l’énergie et autres conséquences de l’inflation… mais aussi pour son indépendance, après la suppression de la contribution à l’audiovisuel public.


Ainsi, mes questions sont les suivantes :


1) Même si elle est compensée dans ce PLF pour 2023, dans quelle mesure, la taxe sur les salaires, qui coutera 22 millions d’euros à France TV chaque année à cause de la suppression de la redevance TV, risque-t-elle de fragiliser la société ?


2) Aussi, en matière de nouvelles dépenses, les effets de l’inflation seront quant à eux compensés à hauteur de 47 millions d’euros, mais les prévisions de France TV font état d’un coût de 81 millions d’euros. Comment allez-vous financer ces 34 millions d’euros restants ?


3) Par ailleurs, le Conseil d‘Administration de France Tv compte depuis peu un nouveau membre, et non des moindres : Madame Aurore Bergé. Alors que la place au board est traditionnellement attribuée à la ou au président de notre Commission, la nomination de la présidente du groupe parlementaire du parti présidentiel pose question, notamment sur le sujet épineux de l’indépendance de ce service public, à l’heure où les crédits qui lui sont attribués seront déjà décidés aux grés des lois de finances depuis la suppression de la redevance. Comment est perçue cette nomination par le personnel de France TV ?


Je vous remercie"




Comments


bottom of page